lundi 29 février 2016

Dinosavan' 2016 - 22 février - Le cimetière de Viang Say.

21 février- Et nous voilà accueillis dans notre famille Phu Tay du village de Nakapng.
Le Soum-soum de bienvenue qui arrache, à boire cul sec ! Nioc nioc !
Le soum-soum ou Lao-lao est un alcool de riz artisanal . Au fond de la bouteille nagent quelques racines brunes. 


Il est temps ce soir d'installer nos moustiquaires et e se pieuter. Il est quand même bientôt 9 heures !!!
Il est donc tard.


Bonne nuit.



22 février 2016

Les femmes sont déjà levées... depuis 5H30 ce matin.
Elles préparent les repas de la journée... mais on reviendra sur tout ça dans un autre post.
Ici c'est la cuisine.


En tout cas moi aussi je suis levé... par les coqs, réveillé.
Je ne perds pas une miette de cet avant levé du soleil.


Tout le monde finalement sort de la salate vers 7H, il est temps de se préparer à cette journée de fouilles et de prospection.


Les laotiens démarrent déjà au Soum-soum. Il fait un peu frais au petit jour et il faut bien se réchauffer ! Nous, on prépare plutôt nos bouteilles d'eau pour la dure journée sous le soleil qui nous attend.




Nao et Toshi sont rangés et efficaces.
Nao était en bas et prêt dès 6 heures... pour profiter lui aussi de la vie du village
au lever du soleil.



En route mauvaise troupe !



C'est parti ! 



En route vers...  le cimetière de Viang Say...





Les stupas funéraires s'égrainent sur le sol crétacé à dinosaures.
Stupas fraîchement colorés qui se mélangent à d'autres très anciens ou à de petites tombes rudimentaires.



L'ambiance est extraordinaire... étrange. 
Le calme sépulcral bien sûr.


Au loin l'équipe de paléontologues fouille déjà.
Le site où furent trouvés les restes de dinosaures est heureusement en lisière du cimetière.


Quelques villageois, curieux de savoir ce que l'on fiche ici mèlent leur rires à nos coups de pioches.


C'est Philippe pour le coup qui trouve une dent de sauropode.
Ce sera donc la deuxième, après celle trouvée à Tang Vay la semaine dernière, à être découverte au Laos !


Quant à Toshi il est aux anges !
 Pour ce paléontologue, spécialiste des bivalves fossiles, le voilà servi !












Vidéo:




A suivre...


3 commentaires:

  1. Curieux paysage... Ici point de fleurs, mais c'est plutôt du côté de l'entretien des "monuments funéraires" qu'il faut y voir l'expression des pensées à la mémoire des défunts ?

    RépondreSupprimer
  2. Ça fait un peu décharge quand même pour certaines tombes... ^^
    Ils déposent des offrandes... surtout des trucs à bouffer.
    Si les insectes ou autres animaux n'en font pas leur déjeuner, ça doit pourrir.

    RépondreSupprimer