lundi 13 août 2018

De nouvelles fouilles ? Au centre de la terre... (Chap 3 et fin)



Ça y est... on est dans un cul de sac... on est arrivé au bout.
C'est bon, Petit Jean, t'as pas eu trop peur, non ?

Parce que moi, là, j'ai assuré grave, non ?
Mais j'aime pas trop savoir qu'au dessus de nos têtes il y a des milliers de tonnes de roche calcaire... du coquillage compressé...

C'est là que Bill nous dit:
" Et maintenant, on creuse."


Je vous la fais courte:
 Nous avons creusé dans la couche sédimentaire datant du pléistocène, là où donc Jean-François Tournepiche fit ses premières découvertes. Sur les parois de nombreux graffitis témoignent encore du passage d'amoureux du siècle dernier et du siècle d'avant. Mais que pouic du mammifère d'il y a plus de 10 000 ans. Ni de Maurice... heureusement.

Bredouilles.



Malgré tout,  le petit Jean est ravi de cette petite exploration promise par le conservateur.



Et nous voilà de retour.



C'est vrai que (trêve de plaisanterie ;) ), on n'a pas intérêt d'éteindre la lumière. Car pour retrouver le chemin back home sans fil d'Ariane, ça serait un poil galère.



Et puis tout à coup... au loin derrière, Julien, resté en retrait, nous gueule un:
 "Eh ! Venez  voir ! je crois que j'ai trouvé quelque chose !"

On revient sur nos pas vers la petite lumière faiblarde qui danse au loin.


Julien s'est glissé dans une anfractuosité. On ne voit plus que ses pieds.

Et là... il nous sort:


Incroyable !
Des ossements fossiles... 







Bill nous confirme qu'il s'agit bien, cette fois ci, du bon vieil os de l'époque glaciaire. !


La tanière est là.
Des mâchoires de Hyène antique, du petit renard préhistorique... que d'os, que d'os !

Le rendez-vous est pris...



Il faudra qu'on revienne fouiller ici !


La Charente est vraiment remplie de merveilles.




Merci Bill !




Petit bonus dessiné:





dimanche 12 août 2018

De nouvelles fouilles ? Au centre de la terre... (Chap 2)

(Suite du post d'hier...)

Ooooh !


Cool, c'est plein d'inscriptions qui datent du siècle dernier.


Il y a donc des hommes qui sont passés par là et... et ont survécu !




Chic !



Ou alors c'est la date où ils se sont perdus.



Pitin... on va trouver le squelette de Maurice !


Aah ! Là !
C'est un signe !



Faut retourner en arrière !



...

Quoi ? Ça continue ? 


J'ai pas de piles de rechange les gars... et c'est con j'ai pas d'allumettes ni de briquet.

Je fume pas.


AAAAAAAAAh !!!!


C'est un os de Maurice ! je vous l'avais dit ! J'en étais sûr !
On est tous mourrus !


Quoi ?... C'est du renard ?
Actuel ?

C'est bien la peine de se tortiller jusqu'ici si c'est pour trouver du renard.

Comment ça "il n'y a pas que du renard dans cette tanière ..."
"Il faut faire attention car cette caverne est aussi remplie de blaireaux ? "
Qu'est-ce que tu entends par là, Bill ?

Pfff... ^^

...

C'est reparti...





C'est encore loin le centre de la Terre ?




...


A suivre !



De nouvelles fouilles ? Au centre de la terre... (Chap 1)

Pas le temps de rigoler... Comme il reste encore de l'essence dans la Billmobile, on en profite...


pour aller, à travers bois, sur un autre site...  


retrouver une grotte, explorée il y a prés de 40 ans par... Bill. 


Il avait découvert dans cette cavité karstique...


 des ossements d'animaux datant de la fin du pléistocène. 

Dans ces temps où les hyènes préhistoriques coursaient de petits renards qui débusquaient d'antiques outardes.
Ces faunes du pléistocène sont la spécialité de Jean-François Tounepiche, comme on peut s'en convaincre en visitant les salles du musée d'Angoulême où elles sont conservées.


Une sorte de souterrain nous offre quelques marches, usées et trés glissantes. 


Elles ont été creusées par des ouvriers au 19 ème siècle et mènent à une grande salle utilisée comme carrière dans les temps jadis.





La voute est constellée de rudistes turoniens.


Nous voilà au milieu d'une autre époque, quelques millions d'années après Mimo et ses petits copains d'Angeac-Charente, quand l'océan recouvrait une fois de plus la Charente. Sur les continents vivaient encore d'autres dinosaures.



Mais la machine à remonter le temps de Bill ne s'arrête pas là.

Tout à coup, au pied d'une des parois obscure, le conservateur du Musée d'Angoulême disparait dans un petit trou. 


"Waah la vache... Bill... tu vas pas nous dire qu'on doit te suivre, là... ?"

"si t'es clostro... fallait pas venir."



Et qu'on rampe,


 et qu'on se glisse...


Boyaux et plafonds bas.


Et puis une longue faille où on se rappelle que la bipédie, c'est quand même notre truc.


Ooooh !



(...)



A suivre !

Teaser du jour...

Pas le temps de rigoler... Comme il reste encore de l'essence dans la Billmobile, on en profite...
pour aller, à travers bois, sur un autre site... 



De nouvelles fouilles ?


Peut-être un post en fin d'aprés midi...

A suivre !

vendredi 10 août 2018

Transporter une empreinte de plus d'une tonne...

Oui... bon... 
on sait... 
c'est pas une empreinte mais un remplissage d'empreinte... 
question de sémantique. Sinon c'est coup de pied au cul par Doumé.


Bon... le truc, là...
qui pèse son sauropode...

rappelez-vous, cette trés belle empr... remplissage de trace de pied de dinosaure avec doigts...
cosmétisé avec soin par Alix et Rachel.


Hop... plâtré le jour même.


Inondé le lendemain.


Ouille ça commence bien... les pompes se sont arrêtées... manquait plus que ça !
Elles ont réussi à tourner pendant un mois sans aucun problème (ce qui tient du miracle)
Et là... glou glou glou...

Il faut faire vite. Il n'existe aucun moulage de ce fossile, de cet instantané datant de -140 millions d'années ! On doit sauver à tout prix (et on n'a pas d'argent) cet original !

Plus de peur que de mal.
 En quelques heures le problème est réglé.


A présent il faut faire coulisser la bouse de plâtre sur la rampe de fortune pour que la longue pelle mécanique se charge de remonter cette trace de Pépé le sauropode.

Pas de savon noir.
Mais de l'argile molle oui, on n'en manque pas.
Ça devrait faire l'affaire.


Courage... on y est presque.


Et...


Caramba... encore réussi !


Ça peut partir au musée.


Une affaire rondement menée.


A suivre...


Bonus:
Charles, tout crotté.