mercredi 6 juillet 2022

Ça percole ! Ça percole !

La pompe est en marche depuis deux jours


De plus en plus efficace


C'est que l'équipe est rodée depuis toutes ces années.


Toujours la même histoire.


Mais s'en lasse-t-on ?


Encore une piste de dinos ?


... petit patapon. ^^

Allez... impatients que vous êtes... plus que quelques jours.
Nous sommes bientôt prêts à accueillir le gros de la troupe.


Mais il va y avoir du boulot !







 

jeudi 30 juin 2022

Angeac-les-Cagoinces

Non mais vous n'imaginez pas les p'tits loulous, vous, les nouveaux sur le site...  




Des chiottes qui ferment !
Un poil d'intimité !




Bon, ce sera toujours un trou et de la sciure...




Mais vous n'imaginez pas le luxe !





Une génération de fouilleurs vétérans vous raconterons, au cours de soirées chamallows grillés, les aventures à la dure des temps jadis.




Parce que là... excusez du peu !




Pas un site de fouille en Europe ne peut se targuer d'avoir une logistique pareille !
Une fois de plus on peut remercier les bénévoles qui ont oeuvré à la préparation de cette 13 ème campagne paléontologique.

Mille mercis aussi et comme toujours à l'Entreprise AUDOIN pour son aide précieuse et désintéressée !



En vous attendant, la faune d'Angeac s'impatiente de vous accueillir.




La semaine prochaine on vide les bassins !

A très très vite !


jeudi 23 juin 2022

Taphonomie quand tu nous tiens...


 Trêve de plaisanterie on a aussi des scientifiques ici.




Pendant qu'une partie de l'équipe prépare le terrain à Angeac, une autre travaille déjà au musée d'Angoulême.



Il s'agit de répertorier TOUTES les traces taphonomiques  laissées sur les fossiles des années précédentes. 

Celles dues à la fouille, au terrain mais bien sûr et surtout , la dinoturbation, les indices laissés par la faune d'il y a 140 millions d'années. 

Traces de morsures, griffures, piétinements, coups etc...



Un travail titanesque !



Une centaine de fossiles traités par jour !



Un travail monstrueux !




Mais tant de données inestimables qui pourront étoffer les futures publications.

Et une sacrée mise en bouche pour Lee Rozada et Jean Goedert, deux semaines avant l'ouverture de la chasse aux dinos.





A suivre.











Un gibet à Angeac-Charente


Fini les mauvais points et les coups d'pieds au cul.




Il est temps de passer à la vitesse supérieure.




Tant de mauvais fouilleurs à peine sermonnés et de fossiles cassés.






En attendant que le docteur Pierre G. nous apporte ses outils de dentiste, cette année on commencera les supplices avec une mise à l'épreuve dans l'étang.



Une consigne mal comprise ou ignorée ?

--->

Un petit séjour coincé dans l'étuve avec juste la tête sortant du trou pour respirer (on n'est pas des brutes)




Un coup de pioche désastreux ou une truelle cassée ? 

Il y a la Machine.




Et pour les sagouins récidivistes et les voleurs de brouette? 
Un semblant de procès, vite expédié.

On prépare déjà la potence.




Vous êtes sûrs de vouloir venir ? Prêts à signer le contrat ?




La justice sera rendue par LE GRAND SAUROPODE lui même dès le 8 juillet prochain.

140 millions d'années et 13 campagnes de fouilles qu'il tranche dans le vif.

C'est du sérieux.






Petits fouilleurs novices, on ne veut pas vous mettre la pression.

On vous attend.













 

vendredi 17 juin 2022

Les canicules s'emballent...

Pitin que ça cogne !


Pfiouuuuu...


N'empêche que l'équipe angoumoisine a réussi à mettre le toit de tôles bouillantes sur la structure pour que les petits fouilleurs  (animations ludo-pédago-éducatives) soient à l'ombre et ne tombent pas dans les pommes.


S'il fait une chaleur pareille il y aura des dégâts. On a vu du public vomir pour moins que ça il y a quelques années.



Pensez donc absolument à venir avec des bouteilles d'eau, de la crème solaire, des chapeaux... pensez désert.


Les "toilettes" sont en construction.
Ancien trou... nouveau trou.


Et il y a encore du boulot !


Le batardeau et les abords du futur chantier... tondus.


Hop, ça c'est fait.





Bon...

LES GEANTS DU VIGNOBLE le retour... mais je ne reste pas car le crame.




Insolation à suivre...






 

samedi 11 juin 2022

Le ciel d'Angeac ce samedi... pas de météorite à l'horizon.

Au loin... pile sur Angeac.



 

Le retour de la colère du Grand Sauropode ?




Non... juste quelques gouttes et un ciel qui nous rappelle quelques souvenirs. 




Les tempêtes, à Angeac-Charente, on connait et on préfère les éviter.



En parlant de cataclysme... ci dessous un excellent petit animé de David Armsby pour poser l'ambiance.

 Petit rappel: nous fouillons dans le -140 Ma charentais... la vidéo ici se passe bien plus tard (-66 Ma) et sur un tout autre continent. 



Dans moins d'un petit mois nous serons derrière nos truelles et piochons.




Patience et à bientôt, donc. 


En attendant: moitié du toit réalisé :